Charlemagne affrontant le Paganisme

Charlemagne affrontant le Paganisme

lundi 9 septembre 2013

Le changement, c'est maintenant.

Cet automne, je vais changer de domicile, de ville, de région et de métier. Autant de nouveautés qui m'enthousiasment et me donnent des envies de nouveau départ. Je crois donc le moment bien choisi pour changer de manière de bloguer. Pour cela, j'ai fait le bilan de trois ans d'activité bloguesque, et voici les leçons que j'en ai retirées :

1) Bloguer, c'est chouette.

Non seulement c'est un loisir plutôt plaisant, mais en plus il vous donne l'occasion de rencontrer des gens. J'ai fait la connaissance de plusieurs personnes que j'apprécie grâce à ce blog. J'aime bien ça et je n'ai aucune envie d'arrêter.

2) Il ne faut pas attendre plus des blogs que ce qu'ils peuvent donner.

Faire la présentation, sur un blog, d'un cycle littéraire complet, n'est pas un objectif réaliste. Le format ne s'y prête pas, et les longues suites de billets nécessaires à l'approfondissement d'un sujet sont fastidieuses pour tout le monde.

Quand on veut traiter en profondeur un sujet d'érudition, il faut écrire une thèse, pas un blog.


3) La matière de France n'intéresse personne.

Mes lecteurs me font l'amitié de venir me visiter non pas en raison du thème du blog, mais malgré lui. Ils ne viennent pas pour la grandiose geste de Charlemagne et de Roland, mais pour les plaisanteries sur les hippopotames et les Turcs au lard. Pour moi, ce fut une leçon un peu difficile à avaler, mais enfin je m'y rends.

4) Sachons rester concis.

Personne n'a envie de lire des billets interminables sur un écran d'ordinateur. Il convient d'être bref.

5) Un blog doit être amusant.

Ce sont les billets amusants, les curiosités, les anecdotes cocasses qui sont les plus appréciés sur les blogs.

Fort de cette expérience, renonçant à un thème restrictif qui m'a causé beaucoup de frustration et de découragement, je vous invite à me suivre ici. Vous verrez que les choses y seront un peu différentes.

Quant au présent blog, il restera en ligne. Je reviendrai même y pondre un billet de temps en temps, lorsque l'envie m'en prendra.

9 commentaires:

  1. Ce ne sont pas forcément les billets amusants que l'on apprécie le plus, mais ce sont ceux qu'on commente. C'est plus facile.
    Dans quelle région allez-vous vous installer, sans indiscrétion?

    RépondreSupprimer
  2. Je suis allé voir "ici",

    mais "ici" est vide...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, c'est un dysfonctionnement indépendant de ma volonté. Il y avait un immense espace blanc au dessus du blog. J'ignore pourquoi, mais le problème est résolu.

      Supprimer
  3. Il y a des cabinets noirs, avec toi c'est un cabinet blanc. Est-ce normal ?

    Bonne pioche: Orléans est une ville sympathique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En principe, le problème est réglé.

      Supprimer
  4. Bonne continuation par la suite,

    Je suivrais ce progrès avec attention

    RépondreSupprimer
  5. ah, pardon... depuis le peu de mois que je vous connais, je suis venu lire " Roland"et quelques autres...vos écrits sont érudits, donc effectivement, je ne peux pas commenter, mais j'apprécie.
    Et donc, il m'en reste encore pas mal à lire sur votre blog.. Merci pour ce travail.
    Bonne continuation

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Je découvre aujourd'hui. Et ce sera un plaisir que de venir me promener dans ces venelles tortueuses et entre les lignes d'une Matière aussi passionnante que l'époque qui l'a vu naître.
    Je suis surtout attirée par tout ce qui à trait à la ville médiévale, les bâtisseurs, et la poésie.

    Je viens de lire ce billet et j'espère que malgré votre découragement, nous aurons la possibilité d'échanger de temps à autres sur ce blog.

    Je n'ai pas encore regardé "ici" mais j'irai voir également.
    Marie-Hélène.

    RépondreSupprimer