mardi 9 octobre 2012

Saint Denis

Aujourd'hui, nous étions la Saint-Denis, fête du saint tutélaire de la France et de ses rois, patron de la basilique qui fut nécropole royale et gardien de l'enseigne sacrée qu'était l'oriflamme. Saint Denis est, de très loin, le saint le plus invoqué dans les chansons de geste, à la seule exception de la Vierge Marie. Je vous renvoie à sa légende, rapportée par Jacques de Voragine. Il sera très nécessaire que j'y revienne, le sujet méritant d'être approfondi. En attendant, quelques photos de la basilique :










2 commentaires:

  1. Bonjour.

    Bien qu'ayant habité pendant 3 ans en région parisienne nord (Enghien, puis Cergy), je n'ai jamais visité la basilique.

    En fait, j'étais intéressé par une visite et un recueillement dans ce lieu où tant de nos rois ont été enterrés (et où l'on peut peut-être, en tendant l'oreille entendre l'écho de leurs souffle...)

    Mais il m'a été rapporté que durant la Révolution, sépultures et catafalques, ainsi que le reste, avaient été vandalisés par le peuple en colère et que Saint-Denis n'était plus grand-chose...

    Ces photos semblent au contraire montrer qu'il reste plusieurs témoignages du passage de nos rois, soit d'origine, soit restaurés.

    RépondreSupprimer
  2. Il est exact que les tombeaux ont tous été profanés durant la Révolution. Aujourd'hui, les dépouilles de nos rois, après avoir subi un véritable déchaînement de haine aveugle, ont été rassemblées dans des reliquaires communs, car on ne pouvait plus distinguer leurs restes et les remettre chacun dans son tombeau. ça a été franchement moche, et c'est une tâche honteuse sur notre Histoire.

    Par contre, la plupart des gisants ont été sauvés à titre d'oeuvres d'art, grâce aux efforts d'Alexandre Lenoir, notamment. La basilique reste un lieu de beauté, de mémoire et de recueillement, et je crois que tout Français aimant son pays devrait la visiter au moins une fois dans sa vie.

    RépondreSupprimer